AGACEMENTS

AGACEMENTS

DETOURNEMENT D'OPINIONS

Salut mes canards,

 

L'automne s'est bien installé dans son manteau de pluie et de feuilles mortes portées par les vents mauvais...

j'arrête là le romantisme, ça me gonfle au dernier degré à la manière d'un politicard hypocrite en campagne et tant pis pour le pléonasme.

 

 

Toute la semaine journaleux de service et élus de tous poils se sont précipités de commémorations post-attentat en inaugurations larmoyantes de plaques marbrées à la mémoire des victimes de la folie des barbares orientaux. C'est à qui pleurera le plus, pressurera jusqu'à la dernière goutte le jus des cadavres pour nourrir les plumes ensanglotées et les discours suintant d'émotion fausse au service des périodes pré-électorales : regarde comme je pleure bien sur la mémoire des défunts.

Lamentable.

 

 

L'existence a continué son chemin, certains se reconstruisent, d'autres pas, c'est la vie et tant pis pour le navrant lieu commun. En attendant, outre Atlantique, Donald a défoncé Minnie sur fond d'invectives, insultes et ordures rhétoriques dénués de vrai débat sur les problèmes de société. Le candidat le plus braillard  l'a emporté, c'est ainsi que vont les choses.

Cela fait naître en moi la réflexion suivante :

Marcel n'aime pas réfléchir, il vote à l'instinct, sur la foi de rien du tout, juste avec l'impression qu'un guignol sorti de nulle part peu le sauver du naufrage. De ce fait persuadé d'avoir balayé ses problèmes d'un revers de bras en envoyant tout valdinguer il pense changer sa destinée. Comportement fâcheux d'apprenti sorcier. Comme le disait mon maître d'école du cours moyen : n'importe quoi, pourvu que ça mousse !

J'en viens à me demander s'il ne faudrait pas réserver le droit de vote aux seuls gens doués de raison, à l'image du suffrage censitaire, imaginer une élection accessibles aux seuls électeurs atteignant un QI minimum. Voter avec sa tête voilà le défi.

 

 

N'empêche, les démocrates américains sont remerciés et descendent dans les rues pour protester contre cette caricature au brushing impeccable promise à la maison blanche. Mais c'est ça la démocratie mes canards, la dictature des masses sur les minorités. Assumer la démocratie c'est accepter la victoire de l'autre camp, même si vous le trouvez détestable, à tord ou à raison.

 

 

Dans moins d'un an, en France, vous vous rendrez aux urnes.

Soyez prêts à accueillir le résultat, quel qu'il soit, du fascisme rouge au noir en passant par les corrompus hypocrites de droite à gauche ou les indécis du centre.

Moi, j'avoue, j'hésite encore à me prononcer pour le moment. Elire mon champion ou faire barrage ? A qui ? Pour qui ?

 

 

DEMOCRATIE ?

 

A+ 

 



13/11/2016
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres