AGACEMENTS

AGACEMENTS

LE PERE FRANCOIS A CON-FESSE

Salut mes Canards !

 

Le père François vient de terminer ses 8 années de séminaire et s'apprète à prendre sa première charge de curé de paroisse. Curé, oui, mais rock n'roll le bonhomme, il a les tiags en dessous de la soutane, c'est une sorte de curé à bascule avec la banane...en haut du crâne, bande de coquins !

Il se rend alors en ce beau village de Moisy-la-Chapelle où le père Honet s'en va vers une retraite bien méritée après 50 années passées au service du Très Haut et de sa paroisse.

- Oh vous savez Père François, c'est une petite paroisse bien tranquille avec de bons chrétiens. il n'y a ici que de petits pêchers.

Le père François prend donc en charge sa paroisse et tout se déroule normalement jusqu'au jour de confesse. Mme MICHU se présente au confessionnal :

- Pardonnez moi mon père, car j'ai pêché.

- Allons bon, qu'est-ce qu'elle a fait la mère MICHU ?

- L'autre jour, au thé chez mam' Germaine, j'ai repris deux fois du gâteau.

- Bah alors mamie, on fait pas attention à sa ligne ? c'est pas bien ça ! Vous m'ferez 3 Pater et deux ave, pour la peine

C'est ensuite le tour de Mme Michèle

- Pardonnez moi mon père, car j'ai pêché.

- Allons bon, dites moi tout ma fille, non de Lui !

- Et bien l'aut' jour j'ai dit du mal de Mme Germaine

- C'est pas bien ça Mme Michèle !

- Oui, mais en fait, y faut que je vous dise...

- RIEN DU TOUT LA VIEILLE ! C'EST PAS BIEN DE DIRE DU MAL DES AUT'. VOUS M'FEREZ 3 PATES ET DEUX OVAIRES ! Non maIs sans blague ! qui c'est l'patron ici ?

Vient le tour de Mam'zelle Claudia... L'est gironde la Claudia, légère et court vêtue, la jupe au vent du printemps, elle n'en n'est pas moins une oye docile de la paroisse et très pieuse en plus.

- Pardonnez moi mon père...

- Ouais c'est bon, j'connais l'refrain. Qu'est-ce qu'elle a fait la Claudia ?

- Ben l'aut' jour, le pharmacien il était tout seul dans son officine, alors j'suis passéE derrière le comptoir et j'y ai fait une gâterie.

- Hein ? Une quoi ?

- Une gâterie, quoi !

- Comprends pas...

- Ben j'l'ai pris en bouche et j'y ai parlé au micro !

- A une turlute quoi !

- Voilà, c'est ça.

Le père François est ennuyé, il a beau retourner son manuel du curé averti dans tous les sens, aucun châtiment n'est prévu en un tel cas. Passe alors un enfant de coeur, le curé l'interpelle :

- Eh, petit, il donnait quoi le Père Honet pour une pipe ?

- Bof, deux MARS !

 

A+



27/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres