AGACEMENTS

AGACEMENTS

LES COPAINS D'ABORD

Salut mes canards,

 

Il fallait bien que je reprenne la plume, je suis sûr que vous vous languissiez de mes lignes acides… en toute modestie, cela va sans dire !

 

Et pour fêter ça, j’ai décidé, en totale harmonie avec moi-même, de mettre en lumière aujourd’hui les petits arrangements promotionnels à la façon Fromage National.

Eh oui, le père Hollande sent le vent tourner, ça chauffe à l’arrière de son train et il n’est pas sûr du tout qu’il re-signe pour 5 ans dans son beau palais Elyséen. Avec une cote à 2 balles, conséquences des mensonges -annoncés dans ces lignes- lors de sa campagne de 2012 il était plus qu’évident que le navire de son petit pouvoir allait tanguer pour ne pas dire vaciller, pour ne pas dire chavirer, voire couler… soyons fous, allez !

 

Du coup, il faut assurer les arrières, savonner la planche pour celui ou celle qui prendra le relais. Le Président « normal », fait comme les autres, il recase ses potes de promo de l’ENA.

 

Cette république-là ne mérite pas sa majuscule, vendue aux intérêts particuliers d’une caste d’Enarques et aux lobbys sans scrupules, les « petits-grands » se servent et se gavent avant que le vent ne tourne.

Des noms ? Allez, en avant pour la promo Voltaire et les copains du locataire Elyséen :

Judith de Warren, 25 ans, belle-fille de l’actuel secrétaire de l’Elysée, camarade de Promo du président, bombardée adjointe au directeur du mécénat du musée du quai Branly. Grande expérience derrière elle la nénette…

Valérie Lescable au poste de directrice de la délégation à l’information et à la communication de la Défense. Elle est une amie d’enfance de FH.

Sylvie Hubac : ancienne directrice de cabinet d’Hollande entre 2012 et 2015, la voici devenue présidente de la Réunion des Musées Nationaux et du Grand Palais des Champs Elysées.

Pierre René Lemas : Ancien camarade de l’ENA, secrétaire général de l’Elysée parachuté à la caisse des dépôts à la place de Jean Pierre Jouyet… également ancien pote de l’ENA et voltairien (même promo qu’Hollande). Etonnant non ?

On continue avec les « Voltairien » ? Allez encore des pions à placer :

Frédérique Bredin : ministre de la Jeunesse et des Sports entre 1991 et 1993, elle est expédiée à la présidence du CNC en 2013.

Philippe Etienne : nommé Ambassadeur de France à Berlin en juillet 2014, avec une petite Légion d’Honneur en prime pour faire bien dans les salons de réception.

Pierre Mongin : Reconduit en 2014 à la tête de la RATP et promu DG Adjoint chez GDF Suez un an plus tard.

 

Et Ségo ? Oui, mais là c'est son ex... mais aussi camarade de promo ! double bonne raison pour la sortir de ses Charentes vers hautes sphères ministérielles. Ses larmes ont dû l'émouvoir. 

 

Rendons à César ce qui lui appartient, dans sa célèbre anaphore « moi Président… », il évoque le fait de s’interdire de nommer lui-même les présidents de chaine de télévision… mais pas pour le reste !

 

Cette république soi-disant exemplaire est une bananeraie où copinages et arrangements en coulisse sont monnaie courante. Je pousse mes pions avant de quitter la maison histoire d’avoir un réseau bien placé dans les sous-arcanes du pouvoir et de me constituer une légion « d’obligés ». Le moment venu, ça peut toujours servir…

 

Comment dans ces circonstances ne pas avoir des envies de tout balancer ?

Comment ne pas imaginer des têtes sur des piques à la mode sans-culotte ?

Comment ne pas imaginer remplir les fossés de Vincennes des vendus/achetés de la république ?

Comment garder foi dans ce régime démocratique suintant l’aristocratie bourgeoise ?

Comment ne pas craindre alors de voir les fachos de toutes les couleurs prendre les commandes d’un pouvoir agonisant sous l’incompétence et la mollesse ?

 

Cette république-là, je n’en veux pas.

 

A+



23/05/2016
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres