AGACEMENTS

AGACEMENTS

LES LAMENTATIONS AU PIEDS DU MUR

Hello mes canards !

 

Voilà, ça y est, les roses sont installées au pouvoir. J'ai attendu un peu pour prendre du recul afin d'observer les mouvements de terrain.

Force est de constater que certaines promesses sont tenues : parité homme/femme au gouvernement, "normalité" de bonne mise du détenteur des clés de l'Elysée et de ses codes de mort nucléaire, baisse du salaire des ministres et du président... à quand le parlement ? Bain de foule sous la flotte : faut-il y voir un symbole ?

J'ai beaucoup ri quand au jour de son investiture, Mr le Président le plus normal d'en France s'en est allé chez nos voisins teutons. En fait j'ai ri d'un commentaire le lendemain matin à la radio après que le "petit avion" présidentiel eut été foudroyé : "voilà que Dieu veut nous caraméliser notre flamby national..."

Au passage, pas rancunier le François, c'est son ministre des affaires étrangères qui l'avait affublé de ce gentil sobriquet : Flamby. il faut dire qu'à l'époque, le Laurent soutenait un certain Dominique, tombé en disgrâce depuis. depuis il a fait un stage chez Dutronc pour apprendre à mieux retourner sa veste.

 

Et puis il y a les premiers faux pas, comme un nourrisson vassillant à l'aube de ses premiers déplacements :


1/ La Duflot qui probablement pas encore remise de sa dernière fumette propose de légaliser la consommation de hash... je ne reveindrai pas dessus, lisez un peu ce que je pense de ce thème dans les articles précédents.

Au passage, pas rancunière non plus la Cécile, peut être même un poil vendue.

Je me souviens que pendant la campagne elle s'arc-bouttait sur la question du nucléaire, "no way", pas question de lâcher prise, on n'en veut plus... et puis, mirages du pouvoir, la voici assise bien au chaud dans les fauteuils ministériels, récompense de bonne mise pour un raliement au prix de ses convictions. Marrant, ses militants ne bronchent pas. Eva non plus.

 

2/ Le retour à la retraite à 60 ans... floue au départ, la proposition s'est éclaircie, il s'agit d'une minorité de travailleurs. Demi surprise, ça sentait bien le marché de dupe cette histoire, suffisait de lire entre les lignes. Franchement, vous y avez cru ? c'est l'aboutissement d'une non-proposition, d'un engagement de façade, du symbole, du saupoudrage inutile et coûteux.

 

3/ Le projet de ticket de contrôle... bientôt la maréchausée devra présenter des excuses pour l'exercice de son boulot ?

 

Mais qu'importe, état de grâce oblige, tout passe tranquillement, même les journaleux s'écrasent, sauf peut être le Zeimmour de RTL qui ose la ramener contre la ministre de la justice. Résultat des courses, il sera peut être interdit d'antenne à la rentrée, c'est ça le droit d'expression ? RDV en septembre, on verra bien, mais gardez la mémoire !

 

Et puis il y a cette agression il y a quelques jours sur deux jeunes juifs en pleine rue. fait divers sordide, comme il y en a des centaines tous les jours...

- Oui mais non !

- Bah quoi ?

- Et mec, réveille-toi, c'est pas une banale agression ! les mômes sont juifs, c'est donc une agression antisémite.

- Ah pardon, j'avais zappé...

- Bah ouais, fais gaffe quand même !

 

J'arrête là l'ironie.

Mais je suis surpris tout de même. A peine les faits perpétrés, que l'on nous brandit le spectre de l'agression motivée pour des raisons anti-communautaires. A croire qu'il faille en rajouter une louche pour bien se faire plaindre, faire pleurer sur son sort, celui d'une communauté "qui a déjà beaucoup souffert". Au passage, il n'en n'ont pas le monopole, reprenez vos livres d'histoire bande d'amnésiques !


Au fait, où en est l'enquête ?

A-t-on fait la lumière sur les motivations des agresseurs ?

Et si l'agression n'était que crapuleuse ?

Et si moi demain, je me fais lyncher dans la rue, c'est une agression anti-chrétiène (je suis baptisé, parait que ça porte bonheur, merci mon Dieu) ?

 

Non, je ne le pense pas, j'aurai droit à peine à 5 lignes dans le "Parisien Libéré", et encore...

Alors, comment interpréter cet empressement à qualifier cette agression d'antisémite ? je suis dubitatif... si encore elle avait eu lieu dans une synagogue, ok, pas photo, mais là... faut-il y voir le résultat de certaines influences étatiques ou communautaires bien introduites ?

 

J'arrête, je vais me prendre un procès si ça continue. Mais quelque chose me chiffone, m'agace néanmoins.

 

A+



07/06/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Humour pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres