AGACEMENTS

AGACEMENTS

FRANCOIS 2 DEVANT SES JOUETS

Salut mes canards,

 

Eh oui, ça y est, il est VRAMENT le Président depuis ce matin le François, puisse qu'il a pu passer en revue ses jouets de guerre. Tous ces beaux militaires et serviteurs de l'Etat bien propres sur eux qui défilent devant lui et la Nation. Pour ma part, je ne raterai pour rien au monde une occasion de le voir ce défilé, sorte de nostalgie, pour moi, des temps glorieux où, naguère, j'allais sous les drapeaux, accomplir mon service national.

 

J'entends déjà les pacifistes persifler sur le coût, la polution, la gène pour la circulation, l'état de la chaussée défoncée par les chenilles de nos chars d'assault et que "a pas beau la guerre"...Stop, à d'autres s'il vous plait.


Il y a eu une belle initiative ce matin avant le défilé, juste histoire de remettre les choses en perspective et de rappeler aux amnésiques imbéciles la signification de ces festivités et le pourquoi de la nécessité d'honorer les Forces Armées :

Celle de nous rappeler les paroles de Gambetta dans son discours de La Ferté sous Jouare à l'occasion du 14/7/1872. Nous sommes au lendemain de la râclée de 1870 , le second empire est à terre et la Nation a besoin d'unité autour de symboles forts. 8 ans plus tard, Raspail fera adopter une loi instituant le 14/7 en tant que fête nationale.

 Pour vous rafraichir la mémoire en voici le texte intégral à ce lien :

 

http://www.panierdesaison.com/2012/07/le-discours-de-gambetta-%C3%A0-la-fert%C3%A9-sous-jouarre-en-1872-pour-lanniversaire-du-14-juillet.html

 

Certains raillent encore ce défilé des Forces Armées, ils se trompent. L'armée est un symbole d'unité nationale, elle sert la Nation tout entière, sans distinction, elle intègre qui veut la rejoindre, elle forme, elle éduque et parfois même sauve des existences promises à la déchéance.

 

Rappelons que la Révolution Française s'est faite aussi avec les armes et qu'alors les monarchies d'Europe voulaient l'écraser. Sans l'Armée, la Révolution aurait sombré dans le chaos et nombre d'entre nous n'auraient pas droit au chapitre aujourd'hui... moi le premier !

 

Petite jubilation personnelle, la Duflot, en tant membre du gouvernement, fut tenue d'assister à cette manifestation décriée il y a quelques mois par sa candidate à la présidentielle et ses partisans...

 

Je ne peux m'empêcher de sourire. Ironie des choses "ma chère", vous voici à nouveau en contradiction avec vos convictions sacrifiées sur l'autel du pouvoir.

Pour Henri IV, Paris vallait bien une messe, votre portefeuille ministériel, lui, ne vous coûtera qu'un défilé militaire...

 

A+

 



14/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Humour pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres