AGACEMENTS

AGACEMENTS

MA LIBERTE

Salut mes canards


Il y a urgence ! Des illuminés ont tenté hier, tôt dans la nuit du 1er au 2/11/11 de prendre le pouvoir, sur les opinions libres d’expression en commettant un attentat par l’incendie de la rédaction du journal « Charlie Hebdo ».

Sous prétexte de principes religieux, ils veulent imposer leur point de vue par la peur. Moi, j’appelle cela  «fascisme».


La seule loi que je reconnaisse et respecte est celle de la République, dictée par les principes de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, celle-là même qui, en 1789 posait, entre autre, le droit de libre expression des opinions.

Céder à la peur, c’est renoncer à cette Liberté.

Ma Liberté à moi c’est de parler à travers ces lignes et de vous adresser à vous, illuminés fanatiques, l’expression de mon dégoût, de mon plus profond mépris pour ce que vous êtes et représentez. Et ne vous indignez pas drappés dans la liberté de culte que vous foulez aux pieds, hypocrites que vous êtes !

 

La liberté de croyance et de culte est aussi un droit fondamental, il n'est pas question d’y renoncer. Toute religion qui affirme que son "Dieu" (majuscule ?) est l'unique nie cette liberté, de fait, vis à vis de toutes les autres.

 

 Lorsque la foi religieuse donne la force de surmonter les épreuves de la vie, je ne peux que respecter ce point de vue bien que n’ayant aucune convictions en la matière. Je connais une personne de mon entourage qui a eu cette « bouée » à un moment tragique de son existence, elle s’en est sortie aussi parce que sa force à elle venait du cœur, du plus profond de ses convictions religieuses. Si la religion, qu’elle quelle soit, permet de passer outre les grandes peines, de supporter l’insupportable, alors oui, j’en admets la vertu, bien volontiers.

Mais la liberté de croire est aussi celle de ne pas croire, c’est celle que je revendique. De même que je revendique le droit, le devoir de rire, d’en rire, parce que le rire aussi permet de passer au-delà des épreuves de l’existence.Dans un cas comme dans l'autre, la conviction est intime et nul ne peut revendiquer avoir raison, de croire ou pas.


Mon sujet de prédilection pour me gausser, c’est moi. Je le dis en toute modestie, sans blague, je suis sérieux là.

Qui n’est pas capable d’autodérision manque cruellement  d’intelligence. L’autodérision c’est l’intelligence de l’inculte comme celle de l’érudit. C'est la preuve de sa capacité à se remettre en cause et à faire évoluer son point de vue. C'est la marque d'une certaine ouverture d'esprit, d'une certaine conception de la vie et des rapports humains.


Force est de constater que les fanatiques de tout poils, religieux pour l’occasion, manquent totalement de cette qualité. Pire, je n’ai même pas envie de les plaindre, je veux plutôt les laisser végéter lamentablement dans l’obscurantisme qui est le leur, je n'ai pas de temps à perdre avec ces personnages qui prétendent détenir LA vérité au nom de je ne sais quel fantasme de vie éternelle, de résurection...


Ma Liberté enfin, c’est mon libre arbitre, c’est celui de penser ce que je pense, sans avoir à me justifier auprès de quelque pseudo-autorité ou individu que ce soit imaginaire ou réel, et de m’exprimer si je le veux.

 La vôtre, embrigadés fanatiques de tous horizons, c’est de vous soumettre sans réfléchir à des dogmes d’un autre âge.


A+



03/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Humour pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres