AGACEMENTS

AGACEMENTS

UNITED COLORS OF BISOUNOURS

Salut mes canards,

 

J’adore les provocateurs, même si j’avoue que parfois ils m’enquiquinent lorsqu’ils s’en prennent à mes valeurs, mais bon.  Quand un trublion de service écorche les bien-pensants, balance un coup de pompe dans les bonnes manières en usage dans le beau monde ou crache sur le sacré, moi, que voulez-vous, je trouve ça génial même si parfois, reconnaissons le, ça vole au raz des pâquerettes.

Autant je méprise courtoisement les culs pincés de ce monde croyant détenir toutes les vérités et les clés du savoir vivre en société, autant je ne peux pas m’empêcher d’avoir un regard emprunt d’un soupçon de bienveillance sur ces « derniers de la classe » qui n’hésitent pas à faire redescendre tout le monde sur terre.

 

Je me faisais cette réflexion ce matin en découvrant un article paru sur Europ1.fr (http://www.europe1.fr/Politique/Boutin-appelle-au-boycott-de-Benetton-820177/), l’ancienne première radio de France, lequel relatait les exploits de la nouvelle campagne de pub de la marque Benetton. On y découvre le pape embrassant sur la bouche un imam, Sarkozy faisant de même avec Berckel, etc… le message en substance « une campagne « unhate » c'est-à-dire sans haine.

Immédiatement, les fétichistes du chapelet sont montés au créneau, Benoit en tête pour demander le retrait immédiat de la campagne de pub en question. Vous comprenez, ces images d’amour entre les représentants des peuples, c’est indécent ! Bah alors mon petit Benoit, tu pètes un câble, là. Tu devrais être content d’avoir un écho mondial à tes préchis-préchas.

Il y en a une qui en revanche ne m’a pas surpris c’est la « Mère Boutin », spécialiste es-évangiles, la croix entre les seins qu’elle a proéminents, la verve assassine à ses lèvres pincées de maîtresse SM, cinglante comme un coup de chlague  dans sa rhétorique, elle fustige sans pitié l’habilleur transalpin. « On ne peut pas rire avec les religions ». Ah bon ? Et pourquoi donc ?

Et si moi j’ai envie de me gausser, pourquoi ne le ferai-je pas ? Et quand bien même, ma chère, derrière cette campagne, moi je vois un message de paix et d’amour, le même que celui repris dans tes livres sacrés. Si tous les représentants des peuples, des religions étaient capables de se faire la bise, on aurait peut être un monde un peu meilleur.

Oui, je sais, je tombe dans le lieu commun, la mièvrerie bien pensante. Mais comprenez bien mon propos, il y a dans ce rejet affiché des pontifes et de leurs fanatiques représentants politiques une négation des messages qu’ils prônent : « Aimez-vous les uns les autres », c’est juste un slogan pour rallier les foules à votre cause ? Où est la provocation ? Ce n’est pas bien de montrer des bisous sur la bouche ? C’est sale de s’embrasser ? A caca le bisou par où on mange ? Je ne comprends pas bien la réaction courroucée de la tenancières de la maison démocrate chrétien. Un coup de pub comme ça, ça ne se refuse pas.

 

Et comme un malheur n’arrive jamais seul, Benetton a accepté à la demande expresse de Benoit de retirer l’image pape/imam. Dommage, je pense justement qu’en ce moment, ils auraient bien besoin de se faire un gros câlinou les fanatiques religieux.

 

A+



17/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Humour pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres