AGACEMENTS

AGACEMENTS

LA PERSONNALITE DE L'ANNEE 2011

Salut mes canards

 

Et voilà, 2011 s'étiole doucement, les dernières heures à passer encore dans cette fichue année fondent comme neige au soleil.

 

Il me reste, donc peu de temps pour désigner la Personnalité de l'année, celle qui devra rester gravée dans les mémoires.

 

Et là, j'avoue, j'hésite... comment faire ? Il y a tellement de candidats potentiels... voyons un peu, dans le désordre, sans préférence aucune :

 

Dominique Strauss Kahn, pour ses frasques hôtelières et son réseau d'âmes bien pensantes des roseraies promptes à brandir pour lui la présomption d'innocence à son encontre alors que quelques mois plus tôt  elles enterraient Eric Woerth avant le procès.

 

Mouamar Kadafi, pour ses méthodes expéditives dans la gestion des mouvements de protestations populaires et sa manière misérable de disparaitre du monde des vivants. Un trou d'égout après les palais luxueux, belle preuve de modestie !

 

Kim Jong Il, pour avoir eu le bon goût de disparaitre autour de Noël, offrant ainsi à l'humanité un (trop bref) moment d'espoir juste avant l'intronisation du petit dernier.

 

La Chimpanzée CHITAA, juste pour rappeler aux grands de ce monde d'où nous venons et pour leur rappeler qu'il ne suffit pas de gesticuler et de grimacer devant les caméras pour régler les vrais problèmes de fond  auxquels nous sommes confrontés. Finalement quelle différence entre un politicien remportant une élection et un singe sautant de joie devant une banane ?

 

BHL, pour ses interventions télévisées dégoulinantes de larmes loin des lieux de combat.

 

Jacques Chirac, pour ses amnésies subites lui permettant ainsi de bénéficier de la bienveillance des juges après que la mairie de Paris, pour une fois arrosée par l'UMP, eut retiré sa plainte au civil.

 

Genneviève de Fontenay, pour sa hargne et sa volonté de poursuivre un combat vain au sujet d'un concours de beauté non moins inutile. Je n'ai toujours pas compris le but ni l'intérêt du concours Miss France ; alors se battre pour garder le privilège de le diriger... doit y avoir du fric là-dessous !

 

Ségolène Royal, pour ses larmes d'orgueil versées à l'annonce des résultats de la primaire, parce que c'est elle et que l'oublier serait comme un spectacle comique auquel il manquerait une chute. La sienne en tout cas semble bien amorcée. 

 

Voilà, je n'en vois pas d'autres, c'est certainement pour toi ami lecteur, une liste incomplète. Soit, j'admets et assume la subjectivité de ce choix arbitraire... Reste à choisir.

 

Je me laisse quelques heures de réflexion, on en reparle la semaine prochaine ?

 

Passe de bonnes fêtes et ne force pas trop sur le rouge, ça tâche !

 

A+

 

 



29/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Humour pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres