AGACEMENTS

AGACEMENTS

LES COMBATANTES DE L'INUTILE

Salut mes canards !

 

La journée de la femme approche...

Oui, vous savez bien, cette journée qui leur est dédiée, juste pour elles, rien que pour elles...

Pas de lessive,

Pas de ménage,

Pas de bouffe à préparer (on mange au resto),

Pas de mômes à torcher...

Et oui les filles, ça peut attendre le lendemain !

 

Je sais, je sais, je fais mon macho de base, mon mononeurone gavé de testostérone, mon mec bourrin quoi.

Hein ?

Pléonasme ?

OK, si vous voulez, on va pas se battre pour des mots.

 

Je dis que l'on ne va pas se battre, mais j'en connais des filles... enfin, j'en connais... j'en ai entendu parler !

Oui, non mais, c'est que je surveille mes relations moi.

 

En fait il y a des nanas qui se prennent pour des pourfendeuses de machos, justement, pour des intégristes de l'égalité homme-femme. Elles seules sont légitimes pour défendre la cause féminine. Ben voyons

Il y a comme ça des moments où je me dis que les filles aussi ça sait assumer sa part de virilité, son côté obscur masculin.

 

Et ça mène des combats, jusqu'au bout, sans rien lâcher,  c'est bieeeen.

Même que ça gagne parfois, et là on est carrément fiers de compter des battantes dans notre population bovine.

Oui, on est fiers...

Sauf quand elles tapent à côté, quand elles se plantent de combat et flirtent avec le ridicule au lieu de se pencher sur les vraies causes, de lutter contre les maux profonds de notre société sur les questions féminines.

Des exemples ?

Ils sont maleureusement nombreux : femmes battues à mort ou pas, femmes violées à mort ou pas, inégalité de rémunération à travail et qualification équivalents, harcellement de tous poils, sous-représentation dans la vie politique (par probité morale ?)... dois-je continuer ?

 

Au lieu de focaliser leur énergie sur ces plaies de société, elles se battent pour faire disparaitre des formulaires de l'administration le terme de "MADEMOISELLE".

C'est vrai, c'est infamant ce qualificatif, c'est insultant pour le gynécée, c'est faire remarquer qu'on est trop jeune ou vieille fille (par choix ?), pucelle ou pas. Et de nous ressortir la vieille image pré-révolutionnaire de la donzelle se faisant innocemment culbuter par le jardinier derrière un massif de paquerettes dans les jardins de Mr Le Viconte.

 

Alors elles montent aux crénaux, font des manifs, protestent hytériques contre cette humiliation instituionnelle... je me marre ! 

Heureusement elles ne sont pas toutes les mêmes, seules les féministes hystériques font du tort à la cause de la femme. sauf qu'on entend qu'elles !

Mais c'est bien, pendant ce temps là les vrais sujets sont ignorés poliments et Marcel peut s'en aller tranquille dans les couloirs des lieux de pouvoir, c'est pas demain qu'on aura une femme Président(e) de la République.

 

Sérieux, les filles, quand est-ce que vous monterez vraiment en première ligne ? Simone Veil l'a fait pour vous en ouvrant la voie dans les années 70, géniale la Simone, non, sérieux.

Et depuis ?

Plus rien à part quelques coups de com' : on a bien eu deux trois minsitres par-ci par-là, et même une 1er(e) ministre, histoire de faire mouiller l'électorat féminin.  Tu parles, elle a tenu 9 mois avant de se faire remercier par "tonton". social-démocrate, mais un rien réac' le vieux gangrené de la prostate

 

Les réalités sordides, elles, sont toujours ce qu'elles sont et je ne vous entends toujours pas sur ces sujets Mesdames, MESDEMOISELLES les combattantes.

Un peu de couilles au cul que diable !

 

A+



24/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Humour pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres